5 mythes du cholestérol et quoi manger pour le contrôler

Vous savez qu’il y a, depuis quelque temps, une emphase excessive (limite obsessive) sur le cholestérol, n’est-ce pas? 

Avant de plonger dans les mythes, assurons-nous d’être sur la même longueur d’onde quant à la signification de “cholestérol”. 

Mythe #1: Le cholestérol, c’est du cholestérol

Nous savons que le cholestérol est une molécule. Par contre, ce à quoi il est lié lorsqu’il flotte dans notre sang est ce qui nous intéresse réellement, et non seulement sa teneur dans notre sang. En fait, selon l’élément auquel le cholestérol se combine, il peut avoir un effet positif sur vos artères et votre coeur. Oui, positive!  

Donc, le cholestérol est un élément faisant partie d’un composé flottant dans votre sang. Ces composés contiennent du cholestérol, ainsi que des lipides et des protéines spéciales nommées “lipoprotéines”. 

On peut les diviser en deux grandes catégories:  

  • HDL: Lipoprotéine à haute densité (le “bon” cholestérol”), lequel nettoie les infâmes plaques artérielles et ramène le cholestérol au foie.
  • LDL: Lipoprotéine à basse densité (le “mauvais” cholestérol), lequel transporte le cholestérol à partir du foie. (Retrouvé en accumulation dans les artères et s’oxyde très facilement, d’où sa réputation négative). 

Ça se complique encore plus que ça. Chacune de ces catégories se ramifie en sous-catégories, pouvant aussi être mesurées à partir de prises de sang. 

Alors, le cholestérol n’est pas tout simplement du cholestérol. Il peut avoir divers effets sur votre corps selon les molécules auxquelles il se rattache dans votre sang. 

Mythe #2: Le cholestérol est mauvais 

Le cholestérol est absolument nécessaire à la production d’éléments essentiels à votre santé, tels que la vitamine D lors de l’exposition au soleil, vos hormones sexuelles (comme l’oestrogène et la testostérone), ainsi que la bile pour aider à l’absorption des graisses alimentaires. Le cholestérol fait même partie des membranes de vos cellules!  

C’est toute une molécule, hein? 

La teneur générale de cholestérol dans votre sang (le “cholestérol total”) importe beaucoup moins que la quantité de chaque type contenu dans votre sang. 

Même si une teneur en cholestérol LDL plus haute que le HDL (ratio LDL:HDL) est associée à un risque élevé de maladie de coeur, ce n’est pas la seule chose à considérer quant à la santé cardiaque. 

Mythe #3: Manger du cholestérol augmente le mauvais cholestérol

La plupart du cholestérol dans votre sang est fabriqué par votre foie. Il n’arrive pas directement de ce que vous mangez. Pourquoi croyez-vous que les médicaments anti-cholestérol bloquent un enzyme du foie (HMG Co-A réductase, pour être exact)? Afin d’empêcher le foie de le produire dès le début! 

Ce que vous mangez affecte quand même la quantité de cholestérol générée par votre foie. Après un repas riche en cholestérol, le foie n’a pas besoin d’en fabriquer autant. 

Mythe #4: Votre taux de cholestérol devrait être le plus faible possible 

Comme dans presque tout ce qui est relié à la santé et au bien-être, il faut savoir maintenir un certain équilibre. Ce n’est pas en allant aux extrêmes que vous trouverez la solution. 

Les gens ayant un niveau de cholestérol trop faible ont un risque élevé de mort liée à des problèmes autres que cardiaques, tels que certains types de cancer, ainsi que le suicide.

Mythe #5: la prise de médicaments est la seule façon d’obtenir un bon rapport entre le bon et mauvais cholestérol 

Ne commencez et n’arrêtez aucun médicaments sans consulter votre médecin. 

Même si les médicaments peuvent contribuer à réduire le “mauvais” cholestérol LDL, ils ne semblent pas être en mesure d’augmenter le “bon” cholestérol HDL. 

Vous savez ce qui pourrait accomplir ceci? 

La nutrition et l’exercice, bien sûr!

Une des façons les plus infaillibles de diminuer votre cholestérol à travers l’alimentation est de manger beaucoup de fruits et de légumes.  C’est-à-dire, jusqu’à 10 portions par jour. Tous les jours.

La recette ci-dessous vous aidera à incorporer au moins une autre salade à votre journée. 

Vous pouvez (devriez?) aussi faire de l’exercice, perdre du poids, cesser de fumer et manger des gras de meilleure qualité, venant de sources comme le poisson, les avocats et l’huile d’olive extra-vierge. Laissez tomber les gras trans hydrogénés et hyper-transformés. 

En résumé: 

La science du cholestérol et de la santé cardiaque est compliquée et nous en apprenons à son sujet à tous les jours. Heureusement, vous pouvez arrêter d’avoir peur, puisqu’il y a beaucoup de chose que vous pouvez améliorer d’un point de vue alimentaire et style de vie, afin d’améliorer vos niveaux de cholestérol. Tout est en votre pouvoir! 


Recette:

Cliquez ici pour obtenir notre recette de « Vinaigrette à l’orange et aux graines de chanvre« .


Références:

Vous avez des KILOS en TROP?

Faite appel au programme Metabolic Balance®!

Ce programme provenant de l’Europe a été conçu par des médecins et des scientifiques spécialistes en nutrition.

Le plan de nutrition personnalisé est basé sur vos résultats sanguins et l’analyse de vos données personnelles.

Cliquez ici pour en connaitre davantage sur le programme de métabolic balance.